Răspunde la: Salonul International al Benzii Desenate BD Constanta 2010

Acasă Discuții Evenimente Salonul International al Benzii Desenate BD Constanta 2010 Răspunde la: Salonul International al Benzii Desenate BD Constanta 2010

#4953
_Maxim_Maxim
Participant

Nice (France), le 5 janvier 1963

Des l’âge de treize ans, al’occasion d’une séance de dédicaces a Nice, Philippe Bercovici est repéré par Raoul Cauvin a qui il soumet ses premiers dessins. Aussitôt (nous sommes en 1976), il se voit octroyer d’emblée une illustration, puis deux, dans la rubrique La cuisine est a vous (numéros 2011 a 2057 de Spirou), et enfin une Carte Blanche dans les pages du numéro 2068 de ce meme hebdomadaire. Quelques années plus tard, en 1978, le meme scénariste lui écrit ses premiers scénarios des Grandes amours contrariées, dont un album sortira en 1982 chez Dupuis, dans la collection Cartes blanches numéro 3.

A partir de ce moment, les séries vont se suivre en cascade pour Philippe Bercovici: d’abord Les femmes en blanc (toujours sur scénario de Raoul Cauvin) qui démarre sa longue carriere en 1981 (le trentieme tome vient de sortir sous le titre Overdose; apropos des titres de cette série, notons les jeux de mots qui la jalonnent: Les jeunes filles operent, Avant que le cor ne m’use, Lésions étrangeres, et autres Visceres au poing, atitre d’exemples!). Notons que Philippe Bercovici n’a pas toujours réservé son talent au seul Spirou: Robinson et Zoé pour Gomme en 1982, Kostar le magnifique pour Circus en 1984, Barnabé envoyé spécial et Big bang orchestra pour Je bouquine, Le grand Panic Circus pour Pif, Testar le robot chez Fleurus, et meme Téléfaune chez Dargaud en 1993, toutes séries sur scénarios de François Corteggiani. Avec Yann au scénario, il dessine ensuite, de 1990 a1994, les aventures de Leonid et Spoutnika chez Marsu-Productions. Il fournira meme, avec Gerrit De Jager, Eve et Adam pour Big Balloon aux Pays-Bas (En God schiep Eva en Adam)
Mais c’est chez Dupuis que Philippe Bercovici fournit le plus important de sa production: avec François Gilson au scénario, il dessine les gags de Cactus Club; avec Zidrou ceux du Boss (ou il signe, dans les premiers albums, de son pseudonyme utilisé aux Pays-Bas: Thelonius). Et bien entendu, il produit régu-lierement, dans les pages de l’hebdomadaire Spirou, les histoires courtes des Femmes en blanc, avec son complice des débuts, Raoul Cauvin, sans parler récemment de la série Les adostars sur scénario de Noblet.

Sa vitesse d’exécution lui a fait mériter le titre de dessinateur le plus rapide de la profession!